E. Joly | M. Le Pen | N. Sarkozy | J.L. M?lenchon | P. Poutou | N. Arthaud | J. Cheminade | Fran?ois Bayrou | N. Dupont-Aignan | F. Hollande |

Candidats > Ségolène Royal > Biographie de Ségolène Royal

Ségolène Royal, sa biographie

15 Novembre 2009

Ségolène Royal, née Marie-Ségolène Royal le 22 septembre 1953 à Dakar (Sénégal), est une femme politique française, membre du Parti Socialiste. Ancienne députée, ancienne ministre, présidente du conseil régional de Poitou-Charentes, elle perd le second tour de l'élection présidentielle française en mai 2007 face à Nicolas Sarkozy.

Ségolène Royal, future présidente de la République ?Après quelques années passées en Martinique, sa famille rejoint la métropole en 1960. Diplômée de Sciences Po en 1978, elle passe par l'ENA où elle rencontre François Hollande, le futur père de ses 4 enfants : Thomas Hollande (1984), Clémence (1985), Julien (1987) et Flora (1992). Les deux partenaires mettront fin à leur union en 2007 au soir du second tour des élections législatives.

En 1980, elle devient magistrat au tribunal administratif de Paris, pour en 1994 passer l'examen d'avocat au barreau de Paris et entrer au cabinet Teitgen.

Elle entre au gouvernement Bérégovoy en avril 1992 (jusqu'en mars 1993) en tant que ministre de l'Environnement. Du 4 juin 1997 au 27 mars 2000, elle occupe le poste de ministre déléguée à l'Enseignement scolaire auprès du ministre de l'Éducation nationale Claude Allègre, dans le gouvernement de Lionel Jospin.

Elle démissionne alors de son mandat de député pour se faire réélire en juin 2002. Nommée ministre déléguée à la Famille et à l'Enfance du Gouvernement Jospin entre mars 2000 et mars 2001, elle devient ensuite ministre déléguée à la Famille, à l'Enfance et aux Personnes handicapées jusqu'au 5 mai 2002. C'est lors de cette période que Ségolène Royal se fit véritablement connaître auprès des Français.

En mars 2004, elle devient présidente de la région Poitou-Charentes succédant à sa rivale Élisabeth Morin (UMP).

De plus en plus populaire, elle se porte candidate en 2006 à l'investiture du candidat socialiste à l'élection présidentielle française de 2007 organisé par le PS. Elle remporte ces primaires avec 60,60% des suffrages contre 20,81% pour Dominique Strauss-Kahn et 18,59% pour Laurent Fabius.
Au même moment, est créée « Désirs d'avenir », association de soutien à Ségolène Royal.

L'élection présidentielle de 2007 est annoncée comme une bataille serrée entre le trio Sarkozy / Royal / Bayrou. Ce seront finalement Nicolas Sarkozy (UMP) et Ségolène Royal (PS) qui s'affronteront au second tour de l'élection. Celle-ci n'obtiendra que 46,94% des voix contre son adversaire et perdra ainsi le second tour.

En 2008, Ségolène Royal se porte candidate au poste de Premier secrétaire du Parti socialiste. Sa motion arrive en tête lors du vote des militants socialistes du congrès de Reims devançant celle de Bertrand Delanoë, Martine Aubry et Benoît Hamon. Le premier tour de l'élection du premier secrétaire du Parti socialiste du 20 novembre, la verra arriver en tête avec près de 43% des suffrages contre 34,5% pour Martine Aubry et 22,6% pour Benoît Hamon.
Finalement, Martine Aubry deviendra première secrétaire du PS lors du second tour devançant sa concurrente de seulement 102 voix (après un second décompte des voix). Une vidéo diffusée sur internet les jours suivants, montre Ségolène Royal appelant ses partisans à se mobilier pour les élections présidentielles de 2012.

Ne disposant d'aucune responsabilité nationale, Madame Royal s'évertue à rester la principale adversaire de Nicolas Sarkozy tout en essayant d'acquérir une stature internationale.

 

Partager cet article

Partager cette annonce sur Facebook Partager cette annonce sur Twitter S'abonner au flux RSS

Commentaires

CLOCLO

09.05.2011 | 16h04

JE MAINTIENDRAI MA CANDIDATURE POUR MADAME SEGOLENE ROYALE POUR LES ELECTIONS PRESIDENTIELLES DE 2012 JE PENSE QU ELLE POURRA ET JE L ESPERE NOUS SORTIR DE CETTE CRISE QUI NOUS POURSUIS DEPUIS QUE SARKO EST AU POUVOIR. ON COMPTE SUR ELLE POUR AIDEZ LES PAUVRES LES JEUNES L EMPLOI CAR SARKO NOUS A FOUTU DANS LA M...QUE CEUX QUI ONT VOTER SARKO S EN MORDE LES DOIGTS .VIVE SEGOLENE ET EN AVANT POUR 2012 ON EST AVEC TOI.

Alexis

22.09.2011 | 17h39

Si cette pseudo politicienne passe au pouvoir il faudra s'en aller de ce pays qui coulera comme le titanic a cause d'elle !

goodfeel

29.09.2011 | 22h46

Moi aussi je crois en Ségolène, son côté puriste qui émane, élevée par Tonton, mais elle a manqué d'expérience, et, celà, les français l'ont vu lors de la dernière campagne contre le maire de Neuilly. Les chances de reprendre le flambeau cette fois-ci sont pour son ex...une sorte de force tranquile...Remember!

Réagissez à cet article

Votre pseudo
Votre email
Votre site (facultatif)
Votre commentaire
Cinq + cinq = ? (en lettres)
 
 

VIDEO EXCLUSIVE - PAS VUE A LA TV !

Le soir du 1er tour, vivez une séance de poignée de main et de bises plutôt animée !

DERNIERS COMMENTAIRES

Inscription Newsletter